Portrait de Voix Delphine Montaigne – PART 2 : Le métier de comédien voix off selon Delphine

PORTRAIT DE VOIX By STUDIOS VOA

DELPHINE MONTAIGNE – COMÉDIENNE HAUTE EN COULEUR !

 

Professionnelle, passionnée, souriante, jusqu’au-boutiste et un brin dissipée (ce qui fait tout son charme !)… Suite du Portrait de Voix de Delphine qui nous parle sans tabous de son métier !

PARTIE 2 : LE METIER DE COMEDIEN VOIX OFF SELON DELPHINE

Portrait de Voix By Studio VOA - Delphine, comédienne voix off haute en couleur !«Delphine, tu es également actrice pour la télévision et le cinéma, comment est-ce que tu gères le fait d’être derrière le micro un jour et devant la caméra le lendemain ?»

«Et bien ça se gère très bien au quotidien mais c’est aussi un peu schizophrénique… En fait ce ne sont pas du tout les mêmes univers, c’est parallèle, ça ne se croise pas. Tout ça ce sont des corps de métier qui appartiennent aux comédiens mais qui sont finalement fondamentalement différents. Il y a des comédiens qui ne savent pas faire de doublage ou qui ne sont pas à l’aise au théâtre et pour moi ils sont quand même comédiens. Après, on a des facilités dans certains domaines ou on ne les a pas et c’est OK !»

«Est-ce que le fait d’avoir commencé par la voix off t’a aidée dans ton métier d’actrice pour la télévision et le cinéma ?»

«Oui, j’en suis intimement convaincue ! Si on prend l’exemple du doublage de film, notamment pour les petits rôles ou les rôles d’ambiance comme j’ai pu en faire : quand j’arrive, on va m’expliquer l’histoire et le personnage mais seulement dans les grandes lignes ou en 2 mots. C’est donc à moi de me débrouiller avec peu, ou pas d’informations. Il faut donc avoir une liberté d’esprit et une capacité rapide d’adaptation et ces qualités, sans m’en rendre compte, je les ai acquises par la voix off et c’est quelque chose qui est très précieux dans mon travail de comédienne sur un plateau de cinéma.»

«Est-ce que tu peux nous raconter ton pire souvenir de séance ?»

«Alors est-ce que je vais décider d’une réponse politiquement correcte ou est-ce que je balance la vérité ?… Et bien mon pire souvenir de séance je pense que c’est comme tous les comédiens : c’est quand on se retrouve avec beaucoup de monde pour juger le travail et que du coup ça part dans tous les sens ! On te demande de refaire encore et encore et donc le temps passe ; et je me souviens d’une séance où il s’est justement passé beaucoup de temps, pour finalement garder la première prise !

Alors dans ce cas, tu peux bien sûr te dire que c’était parce que la première était parfaite, mais j’aurais aussi pu me dire qu’ils ont gardé la première parce que c’était la moins mauvaise ! De toutes façons, on ne saura jamais mais en tout cas c’était pour moi la pire séance et je ne l’oublierai jamais !»

«Comment est-ce que l’on rebondit après ça ?»

«La claque il faut la gérer ! Il faut avoir de la résilience !»
«Quand on est comédien, c’est un truc que l’on apprend très, très vite : la claque, il faut la gérer, il faut la prendre, il faut l’analyser, en faire vite un truc et puis passer à autre chose parce que sinon, entre les castings où tu n’es pas pris, une séance qui ne se passe pas bien, les mauvaises rencontres… Il faut très, très vite avoir de la résilience ! Ce n’est pas simple comme métier : c’est génial mais ce n’est pas simple !»
«Quels conseils tu donnerais aux comédiens qui souhaitent se lancer dans la voix off ?»

«C’est vrai que pour la jeunesse qui arrive, quand on leur demande «qu’est-ce que tu veux faire plus tard ?», ils ne répondent plus : «comédien» mais «voix off». Ce qui est marrant parce que normalement c’est l’inverse, c’est le métier de comédien qui fait faire de la voix off. Donc toi le jeune : tu bosses, tu lis, tu écris, tu apprends, tu parles ; et après tu vas prendre des cours de théâtre.» 🙂

«On dit de toi que tu es…»

«On dit de moi que je ne lâche jamais le morceau ! Même si j’ai un rhume, je ne lâche jamais rien ! Je suis jusqu’au-boutiste et je travaille toujours avec le sourire !»

Aussi à l’aise en voix off que devant la caméra, retrouvez la voix de Delphine sur plusieurs documentaires diffusés sur France Ô et Equidia ainsi que sur de nombreux projets pour la Lyonnaise des eaux, HSBC, Adami, Air France, BNP…

Au cinéma, Delphine Montaigne a collaboré avec des réalisateurs tels que Bertrand Bonello, Volker Schöndorff, Nina Compañez, Gérard Jourd’hui, Pascal Bourdiaux, ou encore Philippe Legay. Côté télévision, on a pu la voir dans des séries telles que L’internat, Profilage et Engrenages et nous aurons également le plaisir de retrouver Delphine dans le prochain film de Rochdy Zem aux côtés d’Omar Sy !

Vous avez manqué la première partie de l’interview ?
 Pour la séance de rattrapage, cliquez ici ITW Delphine Part 1 : Un Parcours tissé de rencontres

Et retrouvez les démos voix off de Delphine sur le site www.casting-voa.com !

 

Posted on janvier 13, 2015 in Portrait de voix

Share the Story

Back to Top