Portrait de Voix Sylvain Maury – Part 1 : Voix Off passionnée et enthousiaste !

PORTRAIT DE VOIX By STUDIOS VOA

SYLVAIN MAURY – Voix off passionnée et enthousiaste !

PARTIE 1 : la voix dans le poste

 

Dans le Portrait de Voix de la semaine, rencontre avec Sylvain Maury ! Pubs TV, Billboards, Voice Over, Audiotels, Doublages… Rien n’arrête ce comédien qui exerce son métier avec toujours beaucoup de plaisir et d’enthousiasme !

Extrait de l’Interview audio à écouter ci-dessus :

« Bonjour Sylvain, peux-tu nous parler de tes premiers pas dans la voix off ? »
« J’étais passionné de radio en tant qu’auditeur avant tout ! »
« En fait, j’ai pris conscience de la force d’une voix quand j’avais 9-10 ans et que j’écoutais la radio. J’étais donc passionné de radio en tant qu’auditeur avant tout, et à l’époque mes références étaient notamment Yann Hegann, et Pierre Bellemare qui était un grand conteur, et une grande voix off finalement ! Je me suis alors rendu compte que la voix off pouvait nous faire voyager et nous faire imaginer beaucoup de choses ! Puis au début des années 80, j’ai eu la chance de pouvoir faire de la radio en tant qu’animateur et ce qui me plaisait c’était de pouvoir faire un peu comme mes modèles, c’est à dire : parler aux gens, les faire rire et les faire rêver. »

« Et à quel moment est-ce que tu as décidé de faire de la voix off ton métier ? »

Portrait de Voix Sylvain - Comédien voix off« Quand je suis arrivé sur Paris, j’ai eu la chance d’intégrer une radio qui s’appelle Voltage FM et j’ai commencé à faire quelques voix et publicités, et ça a bien marché ! Mais la radio a ensuite été rachetée du jour au lendemain et tout le monde a été licencié.

Je me suis alors retrouvé à me demander ce que j’allais faire : est-ce que j’allais continuer dans ce monde de la radio qui m’avait un petit peu refroidi à l’époque, ou alors continuer dans ce nouveau métier que je découvrais et avec lequel j’avais la chance de travailler pour des médias et projets différents comme des audiotels, des documentaires, de la narration, de la publicité… J’ai donc décidé de me lancer complètement dans la voix off et je ne fais maintenant que ça, depuis une vingtaine d’années. »

« Avec le recul, qu’est-ce qui t’a déplu dans la radio à un moment et qui t’a fait basculer dans la voix off par la suite ? »

« Le fait que tous les 3 mois les chiffres tombent, entraîne une sorte de stress inhérent à ce métier. Et je me suis aussi rendu compte que finalement, même si j’aime travailler en équipe, je suis quelqu’un d’assez solitaire dans mon métier. Une radio c’est vrai que c’est une équipe : on rit ensemble, on travaille ensemble, et on va dans le même sens, mais c’est bien aussi d’être indépendant et de pouvoir être en quelque sorte un «mercenaire de la voix». C’est notamment ce qui m’a permis de faire cette transition avec bonheur vers la voix off. »

« Sur quels grands types de projets peut-on entendre ta voix ? »

« On peut m’entendre, en pub radio pour la saga Akena Vérandas qui est diffusée depuis 1 an à peu près, en pub TV pour Lego City, dans beaucoup de billboards pour TF1, pour D8 également dans l’émission Touche pas à Mon Poste. On peut aussi m’entendre sur des documentaires car j’ai la chance de faire de la narration et du Voice Over. Je fais aussi du doublage, dont du doublage de jeux vidéo. Et puis je suis la voix des audiotels de TF1 depuis 15 ans maintenant ! »

« On voit que tu as des expériences très variées… Qu’est-ce que tu aimes le plus dans la voix off ? »

« Ce que j’aime le plus c’est justement la diversité de ce métier. C’est de pouvoir toucher à tout, c’est se mettre dans la peau de personnages différents, d’interpréter un texte par le biais de la voix, mais surtout l’essentiel c’est de s’amuser et de jouer ! Finalement on dit voix off mais je pense qu’il faut avant tout être comédien, parce qu’on te donne un texte et quel qu’il soit, il faut pouvoir l’aborder, le digérer et avant tout le jouer ! »

« Sylvain, en 2007 tu as décidé de reprendre le théâtre, pourquoi ? »

« j’ai fait une sorte de crise de la quarantaine mais par rapport à mon métier, et je me suis dit que j’avais besoin de reprendre le théâtre pour étoffer mon jeu, en pensant qu’aller vers le théâtre et la scène allait peut-être me décoincer, et c’est ce qui s’est passé justement !… »

Rendez-vous la semaine prochaine pour la suite du Portrait de Voix de Sylvain Maury !

 

 

 

 

 

 

Posted on mars 17, 2015 in Portrait de voix, STUDIOS VOA

Share the Story

Back to Top