CÉCILE COMBES – Exploratrice Artistique et Vocale

PORTRAIT DE VOIX By STUDIOS VOA

CÉCILE COMBES – Exploratrice Artistique et Vocale

PARTIE 1 : Un parcours nourri de passion et d’émotions !

 

Comédienne Voix, conteuse, chanteuse, professeur… Rencontre avec Cécile Combes, une artiste en perpétuelle exploration vocale et artistique, qui manie sa voix avec authenticité, douceur et talent !

 

Extrait de l’Interview audio à écouter ci-dessus.

« Bonjour Cécile, peux-tu te présenter en 3 mots ? »

« Je m’appelle Cécile Combes. Je suis comédienne, conteuse et diseuse de texte ; mais on est toujours en apprentissage dans cette profession ! »

« Tu as commencé les cours d’Art Dramatique très jeune, comment expliques-tu cette passion ? »

« J’étais tellement petite que je ne me souviens plus de l’origine exacte de cette démarche mais je pense que c’est lié à ma maman qui devait trouver que j’étais assez timide et introvertie (rires). D’autre part, mon papa a fait du théâtre avec moi quand j’étais petite. On a joué ensemble sur scène et c’était absolument génial ! Tous les ans on allait jouer au grand théâtre de Tours et j’ai un souvenir absolument sublime de ce vieux théâtre à l’italienne qui était pour moi un rêve ! Cela m’a permis aussi de développer une autre forme de complicité avec mon papa, en ce sens où l’on travaillait sur un même projet et que l’on créait quelque chose ensemble. C’était vraiment bien ! »

« Quel a été ton parcours ensuite ? »

Portrait de Voix Off Cécile Combes« J’ai continué le théâtre jusqu’à mes 18 ans et quand j’ai eu mon BAC ensuite, je me suis posé la question de faire un conservatoire. Finalement j’ai eu envie de poursuivre mes études et j’ai donc fait la Faculté des Lettres. J’ai ensuite pris des cours de chant classique avec une excellente professeur qui s’appelle Sophie Hervé, et ça a vraiment été un magnifique apprentissage ; d’abord parce que je sortais complètement exaltée des cours de chant et puis parce que maintenant avec le recul, je me rends compte que ça a vraiment été une très bonne formation pour moi en tant que comédienne.

Pour en revenir à mon parcours, j’étais donc en cours de chant et ma prof m’a dit que l’on cherchait une Voix pour un documentaire. J’ai alors sauté sur l’occasion et c’est ainsi que j’ai découvert que ce métier existait. »

« Qu’as-tu ressenti lors de cette première séance d’enregistrement ? »

« J’ai tout de suite eu cette sensation d’intimité au micro et de me dire que c’était quelque chose qui me correspondait ! »
« Tout d’abord j’étais stressée, parce que je n’avais pas d’expérience, mais en même temps j’ai ressenti un plaisir incroyable ! J’ai tout de suite eu cette sensation d’intimité au micro et de me dire que c’était quelque chose qui me correspondait ! J’aimais le fait de pouvoir raconter quelque chose sans avoir forcément à le projeter et tout en ayant la possibilité de faire passer beaucoup de nuances grâce au micro. J’ai eu cette sensation tout de suite et ça m’a vraiment donné envie de continuer.

Et puis je crois qu’il y a aussi une sensation très physique de protection dans un studio. Comme si on était entouré et qu’il ne nous restait plus qu’à donner de nous-même. J’ai adoré ça ! »

« En dehors des studios, tu fais également des Lectures Publiques, peux-tu nous en parler ? »

« Un jour par exemple je suis allée lire aux Restos du Cœur à Orléans. La plupart des personnes parlaient à peine Français et ce qui m’avait absolument séduite, et surprise à la fois, c’est que même les gens qui n’avaient pas une très grande maîtrise de la langue avaient retenu plein de mots uniquement pour leur musicalité. Et puis il y a aussi quelque chose de très intime qui se tisse dans la lecture d’un texte en tout petit comité comme celui-là. »

« On constate dans ton parcours que tu es vraiment en perpétuelle recherche créative, quel est ton idéal artistique ? »

« Effectivement, ce que je trouve d’absolument formidable dans cette profession, c’est qu’on est toujours en train d’avancer, de se questionner, de découvrir, d’inventer des formes nouvelles, et qu’il y a toujours la possibilité de rencontres et d’associations avec d’autres artistes. C’est donc un renouvellement permanent !

Sur scène, mon idéal artistique serait sûrement de pouvoir travailler avec un metteur en scène qui me fasse travailler des grands textes. J’adorerais jouer Racine ou Shakespeare par exemple ! »

« Est-ce qu’il y a un projet qui t’a particulièrement touché dans ta carrière ? »

« Je me rappelle d’un très, très beau documentaire sur Wole Soyinka qui est un dramaturge et un poète Nigérien. C’était une séance assez extraordinaire parce que je me suis retrouvée dans un des studios de Radio France avec des comédiens Africains, et d’un seul coup l’espace et le temps se sont modifiés !… Je me rappelle d’un comédien qui avait une soixantaine d’années et qui était extraordinaire ! Il refaisait à chaque fois son entrée parce qu’il trouvait qu’elle n’était pas bonne et bien que Jean Matthieu le réalisateur n’arrêtait pas de lui expliquer que de toute façon, ça ne s’entendait pas au micro, il n’y avait rien à faire il refaisait son entrée ! Et c’était en fait génial parce que d’un seul coup on a tous lâché prise ! Je me suis alors dit que nous, Européens, nous sommes toujours pressés et qu’il avait en fait raison de refaire son entrée ; parce que même si elle ne s’entend pas, il y avait une intention différente quand il s’arrêtait et que sans cela il ne disait pas le texte de la même façon ! Il avait donc tout à fait raison et ça, ce sont des moments de grâce absolus ! »

 

Rendez-vous la semaine prochaine pour la suite du Portrait de Voix de Cécile !

 

 

 

 

 

 

 

 

Posted on juin 30, 2015 in Comédiens voix off, Portrait de voix, STUDIOS VOA

Share the Story

Back to Top