Portrait de Voix Jacques Obadia – PART 1 : Une voix off éclectique qui se prend toujours au jeu

PORTRAIT DE VOIX By STUDIOS VOA

JACQUES OBADIA – Une voix off éclectique qui se prend toujours au jeu !

 

Découvrez le Portrait de Voix de Jacques Obadia, comédien voix off éclectique aussi à l’aise sur des voix off institutionnelles et posées que sur des voix de cartoon, de jeux vidéo, ou encore de jouets pour enfants !

Extrait de l’Interview audio :

PARTIE 1 : Un parcours voix off empreint de variété, de liberté et d’intensité

 

« Bonjour Jacques, peux-tu te présenter et nous dire depuis combien de temps tu es comédien voix off ? »

« Je m’appelle Jacques Obadia, j’ai 42 ans et je me souviens bien de ma première séance voix off rémunérée, qui était pour l’IBM AS 400 (ça ne nous rajeunit pas), j’avais 20 ans ! Mais en fait je me suis vraiment concentré sur le travail de voix off 10 ans plus tard en 2001.»

« Et quel a été l’élément déclencheur ? »

Jacques Obadia comédien voix off« On m’a proposé un gros contrat qui était de 30 DVDs d’affilé à enregistrer. Je me suis donc retrouvé 20 jours à la suite derrière un micro – alors que par ailleurs je faisais de la scène et toutes sortes de choses différentes, mais pas que du micro – et j’ai vraiment aimé ça ! Et au bout de 3 semaines, les gens m’ont dit qu’ils n’en avaient pas marre d’entendre ma voix. C’était donc bon signe ! 3 semaines dans une même pièce, en tête à tête avec la même équipe, c’était vraiment un énorme projet. Et à partir de là, ça s’est enchaîné et j’ai commencé à travailler dans d’autres domaines que le DVD. »

« Et qu’est-ce que tu aimes particulièrement dans la voix off ? »

« Dans la Voix off, j’aime la variété, la liberté et l’intensité”
J’aime la variété, la liberté et l’intensité. C’est-à-dire que quand j’arrive à une séance de voix off, c’est très intense : c’est rapide et il y a beaucoup de concentration. Il y a aussi quelque chose de très créatif et qui est très instantané puisque je lâche tout sur le moment et je donne tout ce que je peux pour servir au mieux mon client.»

« Et où est-ce qu’on peut entendre ta voix ? »

«Mon activité principale est basée sur les documentaires pour la télé, les reportages et les voix dans les Musées. Mais on peut aussi entendre ma voix dans des jouets pour enfants où je chante, et énormément de films institutionnels (voix assez sérieuses, pédagogiques et explicatives). C’est donc un peu le grand écart entre des choses très “fofolles” et rigolotes : du cartoon, des jeux vidéo, des personnages, des monstres, des bonshommes pour enfants…. et des projets très sérieux : militaires, institutionnels, pédagogiques, scientifiques… »

« Tu nous disais tout à l’heure qu’on pouvait entendre ta voix dans des jouets pour enfants, peux-tu nous donner des exemples ? »

« C’est vrai que depuis 2-3 ans, je travaille pour une importante marque de jouets français. Et ils m’ont recruté parce qu’ils avaient besoin de comédiens qui savent chanter. Donc je chante toutes sortes de comptines comme Sur le pont d’Avignon ou Frère Jacques avec des paroles modifiées et qui deviennent des histoires telles que Jojo le Rhino Super Costaud. C’est ludique et à la fois très pédagogique !

En général dans une séance je vais donc faire 3-4 voix très différentes : par exemple une voix grave, un peu éraillée et un peu rapide, et d’un autre côté des voix très douces pour les tout-petits enfants. C’est donc très amusant à faire, et d’un côté j’ai carte blanche parce que je peux créer des voix, mais en même temps j’ai des gens en face qui savent ce qu’ils veulent et qui vont me demander d’essayer plusieurs tonalités : plus lent, plus grave, plus aigüe, plus joyeux… Mais aussi avec beaucoup d’énergie, parce que ça termine dans des petits jouets où les haut-parleurs sont tout petits. Il faut donc donner beaucoup d’énergie et que ça reste efficace et direct. »

« Tu enregistres également de nombreuses voix off pour des jeux vidéo, peux-tu nous en parler ? »

«Une fois, dans le jeu vidéo Hulk, j’étais un monstre à 2 têtes mais j’étais une seule des 2 têtes et je me disputais avec l’autre tête constamment…»

Pour en savoir plus sur les voix de jeux vidéo, rendez-vous la semaine prochaine pour la suite du Portrait de Voix de Jacques Obadia !

 

 

Posted on février 17, 2015 in Portrait de voix, STUDIOS VOA

Share the Story

Back to Top